Lura - Di Korpu Ku Alma (Lusafrica, 2005)Lura est originaire du Cap-Vert, le pays où la "sodade", ce sentiment mélancolique source d'inspiration des artistes capverdiens nous permet d'apprécier une musique de l'âme, profonde et superbement humaine. Une musique qui voyage entre la morna et la coladera, mélodieuse et festive. Après avoir effectué sa propre exploration musicale et riche de nombreuses expériences, entre autres auprès de Césaria Evora, Lura revient aux racines de la musique capverdienne avec son dernier album "Di Korpu Ku Alma" où elle va même nous proposer du genre batuku et quelques reprises du troubadour capverdien Orlando Pantera. Rencontre avec la relève de la musique capverdienne qui va revenir sur son parcours musical, avant d'évoquer le rôle qu'a joué la Diva aux pieds nus à la renommée du Cap-vert et les perspectives envisageables pour la culture musicale capverdienne.

Mouss & Hakim - Ou le contraire (789 Corida / Atnosphériques, 2005)Issu de l'association Tackticollectif, la formation Zebda a marqué la scène musicale active sur le front de la lutte sociale et antifasciste. Si le projet Zebda est actuellement en veille, Magyd Cherfi, les frères Mouss et Hakim se sont lancés ces denières années dans des projets plus personnels mais qui restent dans la mouvance des combats que Tackticollectif mènent depuis le début des années 80. A l'occasion de la sortie de l'album "ou le contraire" de Mouss & Hakim, de leur passage à Dijon et malheureusement dans un contexte particulier où les banlieues se sont embrasées, nous revenons avec Mouss sur les parcours de Zebda et de Tackticollectif, avant d'entendre sa réaction sur l'actualité des banlieues.

Ali farka Touré & Toumani Diabaté - In The Heart Of The Moon (World Circuit / Night & Day, 2005)Le miel et le sucre réunis ne peuvent effectivement donner un goût amer. Ali Farka Touré a ainsi qualifié cette collaboration exceptionnelle entre une légende de la musique malienne et la relève la plus en vue des maîtres de la Kora en la personne de Toumani Diabaté. Cette collaboration a donné naissance à un album exceptionnel "In The Heart Of The Moon" qui retrace avant tout autre chose la rencontre de deux générations. Ali Farka Touré, est chanteur guitariste ; mais surtout cultivateur et actuellement maire de Nyafunké, village localisé dans le Nord du Mali sur la boucle du fleuve Niger. Toumani quant à lui est l'illustre héritier de la dynastie des griots Diabaté virtuoses de la kora, venus de Gambie. A eux deux, ils cumulent moult expériences et pour la première fois, ils ont mutualisé leurs talents respectifs pour laisser à la future génération une trace de l'épopée des musiques mandingues. Pour commencer, Ali Farka Touré nous parle de son village Niafunké. Ensuite, Ali Farka Touré et Toumani Diabaté vont nous parler de leur collaboration et la place de la musique africaine dans la société contemporaine.

Lulendo - A qui profite le crime ? (Nola Musique / Buda Musique, 2001)Lulendo est l'un des rares musiciens africains actuels à construire sa musique sur le jeu d'un instrument typiquement africain : chez lui en Angola, on l'appelle le Likembe ; ailleurs c'est la Sanza ou encore le Kalimba. Lulendo est né à Maquela Do Zombo, dans la province de Uige. Il a grandit au sein d'une famille où la musique est omniprésente ; mais ses premiers pas dans la musique s'est effectuée au sein d'une chorale à Luanda. Ayant grandit dans ce milieu urbain ; il ne s'est pas coupé pour autant de ses racines traditionnelles où il a puisé une partie des richesses de sa musique. C'est donc en compagnie de son grand-père qu'il a appris les traditions et rituels bakongos ainsi que l'art du Likembe. Au début des années 90, Lulendo a fait le choix de partir et atterrit à Paris. Il s'ensuit plusieurs rencontres artistiques jusqu'à son premier concert donné lors des manifestations à l'Eglise Saint-Bernard. Aujourd'hui, Lulendo se présente comme un musicien concerné et nous propose des textes chantés en plusieurs langues (kikongo, lingala, portugaise et française) pour que ses messages passent facilement.