Tinariwen - Amassakoul (AZ / Universal, 2004)Liberté… un rêve de tout être humain et de tout peuple dans le monde. Et si Hassan AG TOUHAMI définit ainsi son peuple c'est que pendant longtemps les Touaregs ont été privés de Liberté : à commencer par circuler librement dans le Ténéré et vivre en exil. La naissance du groupe Tinariwen en 1982 est liée justement à la situation d'exil et d'errance du peuple touareg. Les musiciens de Tinariwen sont tous originaires de l'Adrar des Ifoghas, réfugiés dans les années 1970 à Tamanrasset, en Algérie. Leur musique se base sur des poésies qui appellent à l'éveil politique des consciences, et abordent les problèmes de l'exil, de la répression et des revendications politiques. Rencontre avec la formation Tinariwen qui nous invitent à un voyage rythmé au pas du chameau, tout en criant une poésie rebelle.

El Diablo - Zinzin (Discorama, 2003)David PAYET, la voix principale de la formation EL DIABLO présente sa musique comme s'il se trouvait tout près des fourneaux. Mais s'il nous présente ainsi sa musique c'est tout simplement parce que son groupe a créé son propre concept musical : une fusion entre ragga et maloya. EL DIABLO, malgré sa consonance latine, vient de l'île de la Réunion. Là-bas, quand on veut faire de la musique, la maloya est le genre vers lequel les groupes s'orientent instinctivement. Mais la concurrence est dure et quand vous ne vous êtes pas encore fait votre nom, il faut être non seulement créatif mais aussi original. C'est le chemin que David PAYET et son groupe EL DIABLO se sont tracés avec leur "Maloya urbaine".

Titi Robin - Alezane (Naïve, 2004)"Je ne connais aucune autre école artistique que celles de la rue et du plaisir". Ces mots de Thierry Robin décrivent l'ensemble de son oeuvre où les notes ne sont là que pour décrire ses sentiments. Compositeur, guitariste, joueur de oud et de bouzouq, Thierry Robin est originaire d'Angers. Il a grandit dans un univers musical sans frontières où les cultures occidentales, orientales et gitanes se marient harmonieusement. Pour lui, le métissage des musiques est une réalité qu'il vit au quotidien. Si sa démarche était mal compris à une époque, aujourd'hui les perspectives de sa musique n'ont plus de limite et pour lui le véritable défi est de s'exprimer à l'intérieur d'un système artistique qui s'est imposé à lui plus qu'il ne l'a choisi. Rencontre avec un artiste exceptionnel, un musicien contemporain qui nous décrit son univers musical aux multiples facettes culturelles.

Njava - Vetse (Capitol / Hémisphère, 1999)Originaire de Madagascar, le groupe NJAVA nous propose une musique qui est à la fois une invitation à découvrir l'île aux lémuriens et un interminable voyage entre les traditions et la modernité. NJAVA est composé par trois frères et deux soeurs issus d'une grande famille de musiciens. D'ailleurs, le nom NJAVA est un hommage qu'ils rendent à leur père en choisissant son patronyme comme nom de groupe. Leur musique s'appuie surtout sur les musiques de transe de la région du Sud-est de l'île, dont ils sont originaires. La formation, créée à la fin des années '80, reçoit le prix découverte RFI en 1992. Et comme pour nombreux autres artistes du continent africain, c'était aussi le billet pour allez conquérir l'Europe. Rencontre avec Monique, Lala et Maxim RANDRIAMANJAVA qui vont nous parler de leur musique en famille.