Gilberto Gil - Bossa Samba Y Pop (WEA / Warner Music, 2002)Gilberto Gil est l'un des plus renommés des artistes de la musique populaire brésilienne contemporaine. Avec ses amis Caetano Veloso, Maria Bethania, Gal Costa, et Joao Gilberto, il a été le pilier du mouvement "tropicalisme". Ce fût une révolution artistique qui toucha presque tous les domaines de la société brésilienne. Au cours de ces deux dernières décennies, Gilberto Gil est devenu une star de la musique pop à l'échelle planétaire, mais cela ne l'a jamais éloigné de ses racines traditionnelles. Ainsi, ses chansons ont toujours reflété ses inquiétudes sur l'évolution de la société. Sans détour, il n'hésite pas à écrire des textes engagés et militant : l'écologie, la condition féminine ou encore la défense de la culture noire figurent parmi ses thèmes de prédilection. Mais au-delà des textes et de la musique, Gilberto Gil est aussi un militant associatif très actif. Un parcours qui l'a mené au siège de conseiller municipal de sa ville natale de San Salvador de Bahia. Et avec l'arrivée de Lula au pouvoir, Gilberto Gil est devenu Ministre de la culture du gouvernement brésilien.

Amadou & Mariam - Wati (Universal Music, 2002)Amadou BAGAYOKO et Mariam DOUMBIA se sont rencontrés à l'institut des jeunes aveugles du Mali. Entre eux, l'amour et la musique sont nés quasiment au même moment. Malgré la réticence de leur famille respective, il était écrit que désormais, pour eux, il n'y aura plus qu'un seul chemin à suivre. Et celui-ci les a menés à un succès avec leur première formation dès leur sortie de l'institut. Mais, c'est en Côte d'Ivoire, qu'ils ont acquis leur notoriété après avoir fait danser les salles de concerts de ce pays voisin. Encouragée par ce succès, Mariam entraîne alors son Amadou au Burkina. Même succès. Désormais, célèbres et reconnus en Afrique, ils se décident enfin à conquérir l'Europe et le reste du monde.

Mestre Ambrosio (Buda Musique / Mélodie, 2002)Mestre Ambrosio est une formation de Récife, capitale de l'État de Pernambouc, localisé dans le Noredeste du Brésil. Si la vague du "tropicalisme" a marqué la musique brésilienne, des musiciens du nordeste ont su rénover la musique populaire du Brésil pour que le public qui considérait la musique du nordeste comme un genre folklorique mineur la trouve aujourd'hui aussi actuelle et attrayante. C'est grâce à des groupes comme Mestre Ambrosio que des rythmes comme le "forro" a pu conquérir les clubs branchés de Rio ou de Sao Paulo. A l'heure des mondialisations, les rendez-vous des rencontres culturelles valorisent les spécificités de chaque peuple par l'adoption d'une démarche artistique universelle. C'est ainsi qu'il est assez surprenant de voir que le Brésil se découvre à la fois de l'extérieur mais aussi de l'intérieur.

Mariama (Jololi / Real World / Virgin, 2002)Papa Amadou Fall et Cheikhou Coulibaly, Pape & Cheikh de leur nom d'artiste, sont originaires du Sénégal. L'histoire de ce duo sénégalais commence déjà avec une formidable amitié dès l'âge de huit ans. Même si leur chemin aurait pu se séparer à un moment de leur vie respective. A savoir que le premier est devenu apprenti-tailleur tandis que le second poussait plus loin ses études. Leur amitié les a toujours uni et la musique n'est que le prolongement de celle-ci et surtout une manière de partager avec les autres leur vision commune de la société dans laquelle ils vivent. Leur histoire a pris de l'ampleur avec le succès de leur titre "Yatal Gueew", qui veut dire littéralement "il faut élargir le cercle", extrait de leur premier album YAKKAR sorti au Sénégal. Avec ce titre, ils militent en faveur de la tolérance et de la coopération entre les différents groupes ethniques, sociaux et religieux du Sénégal. Par la suite, tout s'est précipité pour PAPE & CHEIKH et la reconnaissance internationale n'était pas loin de leur parcours musical. Il faut préciser que le duo s'est distingué sans nul doute des autres musiciens africains en affirmant haut et fort leur prise de position dans les débats socio-politiques qui concernent le continent africain.