Youssou N'Dour - Nothing's in vain - Coono du Réer (Nonesuch / Warner, 2002)Youssou N'Dour nous vient du Sénégal. Issu d'une famille où l'héritage griottique de sa mère a sans nul doute marqué sa jeunesse, You, dès son plus jeune âge, préfère la musique à ses études. Son parcours artistique est exemplaire. Si aujourd'hui il fait partie des rares artistes africains qui ont réussi sur le plan international, l'homme garde un regard constant sur ses racines et affronte sans hésitation l'avenir avec tout ce qu'il renferme comme complexité. L'architecture de ses compositions relate ce mélange subtil des traditions avec la modérnité où les sonorités et rythmes africains côtoient aisément la musique pop occidentale. Rencontre avec l'enfant de la Médina à l'occasion de la sortie de son album "Nothing's in Vain".

Omar Sosa - Sentir (Ota Records / Night & Day, 2002)Omar Sosa est originaire de Cuba, pays du son et de la salsa. Né à Camaguey, la ville mythique des tambours batas, il a commencé très jeune dans la musique en suivant une solide formation aux percussions, et par la suite, au piano. Sa musique résulte d'une bonne dizaine d'années de rencontres dans les quatre coins du monde. Le résultat nous propose une sonorité attractive, métisse, mélangeant rythmes afro-caribéens, africains, urbains et jazz.

Lokua Kanza - Toyebi Té (Yewo Music / Emarcy / Universal, 2002)Musicien exceptionnellement doué et multi-instrumentiste, Lokua Kanza est aussi à l'aise en jouant de la guitare, de la sanza, des claviers, des percussions ou de la flûte qu'en écrivant des textes le coeur sur ses mains. Sa musique, tout en acoustique, remplie de douceur et de mélancolie, a non seulement écarté les clichés de la musique congolaise, mais lui a aussi valu la reconnaissance de ses pairs.

Ismaël Lô - Dabah (Mercury / Universal, 2001)Au Sénégal tout le monde l'appelle "Iso Lo", ailleurs il est le "Bob Dylan africain". Avec son harmonica et sa guitare, Ismaël Lo chante l'Afrique à la fois avec des ballades voluptueuses et un m'balax cool moins percussif et plus proche parfois du rythme'n blues. 1990, c'est l'année de la sortie de son 6ème album solo, "Ismaël Lo". Un album à dominante folk qui lui a permis de mettre un pied dans le showbiz musical grâce au titre "Tajabone", repris par Pedro Almodovar en 1999 dans son film "Tout sur ma mère". Le dernier album d'Ismaël Lo s'appelle "Dabah" en hommage à Dabah Malik, guide spirituel et religieux sénégalais (décédé en 97). L'Afrique y est très présent même si le reggae, la soul, la musique latino viennent accompagner le célèbre m'balax du Sénégal. Cet album nous révèle un Ismaël Lo ouvert à d'autres cultures.